Le 1er rock français est co-signé Henri Salvador-Boris Vian-Michel Legrand !…

En 1956, de retour des États-Unis, Jacques Canetti, le directeur artistique de la firme discographique Philips, ramène un 45-tours qui déclenche l’hystérie des adolescents américains. Le groupe s’appelle Bill Haley and His Comets et le titre « Rock around the clock » passe ad nauseam à la télévision, à la radio et dans les juke-boxes.

Soucieux de ne pas passer à côté d’un phénomène, Canetti sollicite le jeune musicien Michel Legrand, 24 ans, pour composer quatre titres rock à l’intention d’Henri Salvador. Boris Vian est appelé en renfort pour écrire les paroles. En un après-midi, autour du piano, le trio crée, totalement à la blague : « Rock and roll-mops », « Dis-moi qu’tu m’aimes rock », « Rock-hoquet » et « Va t’faire cuire un œuf, man ! ». Les arrangements sont expédiés en trois heures et rendez-vous est pris le soir même au studio Apollo, le 21 juin 1956, rue de Clichy à Paris, où les chansons sont enregistrées en une séance.

Le gag se poursuit avec la pochette du disque. Salvador prend l’identité d’Henry Cording (jeu de mots !), Boris Vian celle de Vernon Sinclair, avatar de Vernon Sullivan, auteur officiel du livre « J’irai cracher sur vos tombes », tandis que Michel Legrand est baptisé Mike Bike, inversion de Big Mike, le pseudonyme qu’il utilisait à ses débuts. Au verso de la pochette du disque, le texte de présentation (délirant !) est signé Jack K. Netty.

Durant l’été 1956, le disque rencontre un certain succès dans les discothèques et les campings. Si ce 45-tours est fondateur du rock en France, Michel Legrand n’en tirera aucune fierté, sinon d’avoir traité cette entreprise au second degré : « Franchement, je trouve le rock très simpliste, confiera-t-il plus tard dans son autobiographie, d’une vertigineuse pauvreté harmonique et rythmique. En composer est un jeu d’enfant, a fortiori quand on a passé des heures infinies à décortiquer « L’oiseau de feu » de Stravinsky ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *